Quelle est l’histoire des jetons NFT ? – Un regard historique sur les crypto-jetons

Les crypto-monnaies sont un nouveau paradigme de l’argent. Elles offrent plusieurs avantages par rapport aux monnaies fiduciaires, comme le fait d’être moins chères pour les transactions et plus sûres. Les crypto-monnaies sont également sans frontières, ce qui les rend accessibles à tous. Malgré ces avantages, les crypto-monnaies n’ont pas été adoptées par le grand public comme l’ont été les monnaies fiduciaires. Cela s’explique par le fait que les cryptomonnaies peuvent être anonymes et décentralisées, ce qui les rend problématiques pour de nombreuses institutions financières traditionnelles. Toutefois, ce problème ne durera pas éternellement et le changement est déjà en cours. Les transactions en crypto-monnaies deviennent plus rapides et plus sûres. Cela est dû au fait que de nouvelles crypto-monnaies sont créées avec des cas d’utilisation spécifiques à l’esprit. Ces contrats intelligents permettent aux utilisateurs de posséder un actif numérique sans que la propriété ait un impact sur leur vie quotidienne. Ces actifs peuvent être représentés par des jetons au lieu d’actifs réels comme de l’or ou des biens immobiliers. Les contrats intelligents ont donné naissance aux premiers jetons non fongibles (NFT). Lisez la suite pour en savoir plus sur les NFTs et leur histoire dans une large perspective.

Qu’est-ce qu’un jeton non fongible ?

Un jeton non fongible, ou NFT, est un jeton numérique qui n’est pas fongible. Cela signifie qu’un jeton peut avoir plus de valeur qu’un autre parce qu’il présente des caractéristiques particulières, comme le fait d’être un jeton de collection ou d’avoir une histoire particulière qui lui est associée. Un jeton peut être un jeton de collection, ce qui signifie qu’il n’est utile que comme pièce de collection et qu’il peut avoir une valeur plus élevée. Par exemple, il existe des jetons de sport en édition limitée qui peuvent avoir plus de valeur que les jetons de sport ordinaires parce qu’ils n’ont été émis qu’en quelques exemplaires. Un jeton peut également être un jeton programmable, c’est-à-dire qu’il est conçu pour effectuer des tâches spécifiques, comme l’émission d’un prêt et le fonctionnement en tant que garantie. Un jeton programmable peut être utilisé pour créer de nouveaux types d’instruments financiers comme le bureau d’échange de crypto-monnaies peer-to-peer.

Comment créer un NFT ?

Afin de créer un NFT, un développeur doit créer un nouveau jeton en utilisant un contrat intelligent. Un contrat intelligent est un code informatique qui facilite, vérifie ou lie les contrats entre les parties. Un jeton est créé dans un réseau de blockchain comme Ethereum (ETC, ERC-20) ou Hyperledger (réseau Ethereum uniquement). Le jeton peut exister entièrement sur le réseau de la blockchain, sans représentation physique. Pour échanger des jetons sur le réseau Ethereum, les utilisateurs doivent utiliser un portefeuille numérique tel que Mist ou Truffle. Les utilisateurs peuvent également utiliser des portefeuilles qui peuvent accéder à plusieurs blockchains, comme Trust Wallet ou Jaxx.

L’histoire des NFT

Pendant longtemps, la valeur d’un actif financier était associée à sa rareté – moins il y en avait, plus il avait de valeur. L’apparition de la presse à imprimer et l’essor du commerce dans le monde entier ont conduit à l’émergence de la monnaie papier. Le papier-monnaie était une longue série de documents imprimés avec un timbre gouvernemental et devenait une monnaie légale. Si le papier-monnaie était pratique et accessible, il présentait plusieurs inconvénients. Il n’était pas durable, et il était facilement détruit ou volé. Les gens ne pouvaient donc pas stocker leurs économies dans du papier-monnaie. Il n’était pas non plus transférable, de sorte que si un utilisateur souhaitait transférer ses économies à une autre personne, il devait se rendre à la banque pour que celle-ci transfère physiquement le papier-monnaie. Le papier-monnaie représente la première tentative de création d’une version numérique de la monnaie.

Pourquoi les NFT sont-elles nécessaires ?

L’objectif principal de la création d’une NFT est d’offrir une méthode de stockage de la valeur plus sûre, plus fiable et plus privée. En effet, les actifs numériques ne représentent pas directement des actifs physiques, comme l’or ou les biens immobiliers. Il s’agit plutôt de représentations numériques de ces actifs. Cela signifie que les actifs numériques ne sont pas liés à un emplacement géographique particulier, ce qui les rend moins vulnérables au vol. Les actifs numériques ne sont pas non plus la propriété d’une seule entité, comme un gouvernement ou une société. Cela signifie que les actifs numériques ne sont pas sous le contrôle d’une seule entité qui pourrait potentiellement mettre en place des politiques qui nuisent à leurs propriétaires.

Avantages de l’utilisation des NFT

Accessibilité : Pour faire partie de l’économie mondiale, les citoyens d’un pays doivent avoir accès au système financier mondial. Cela peut s’avérer difficile pour les habitants des pays en développement en raison des coûts élevés liés à l’envoi d’argent par-delà les frontières. Les NFT permettent à toute personne dans le monde d’envoyer et de recevoir facilement de l’argent, quel que soit son pays d’origine.

Sécurité : Les NFT sont des actifs numériques, et non des actifs papier. Ils sont donc plus sûrs, car les pirates ne peuvent pas créer de faux actifs et voler l’épargne. Les NFT ne sont pas non plus liés à un lieu géographique particulier, ce qui les rend moins vulnérables au vol.

Confidentialité : Les actifs numériques ne sont pas liés à un lieu géographique particulier, ce qui les rend moins vulnérables à la surveillance.

Transparence : Comme les actifs numériques ne sont pas liés à une entité unique, il est possible de remonter jusqu’à leurs créateurs. Cela signifie que les actifs numériques peuvent être utilisés pour suivre les flux d’argent, ce qui les rend plus transparents.

Comment stocker les NFT

Les NFT peuvent être stockés dans un portefeuille sur un ordinateur ou un appareil mobile. Si un utilisateur souhaite accéder rapidement à ses NFT, il ne doit stocker ses jetons que dans un portefeuille pris en charge par le réseau qu’il utilise. Par exemple, il ne doit stocker ses BTC que dans un porte-monnaie BTC. De cette façon, les utilisateurs peuvent accéder rapidement à leurs jetons sans avoir à dépendre d’une infrastructure tierce. Si un utilisateur souhaite accéder à ses jetons sans avoir recours à un ordinateur ou à un appareil mobile, il peut stocker ses jetons dans un portefeuille pris en charge par un portefeuille matériel, tel qu’un Ledger Nano S ou un Trezor. De cette façon, les utilisateurs peuvent accéder à leurs jetons à partir de n’importe quel appareil.

Inconvénients de l’utilisation des NFTs

Sécurité : Les NFT étant stockés dans un portefeuille numérique, ils sont très sensibles au piratage. Si le portefeuille numérique d’un utilisateur est piraté, tous ses jetons peuvent être volés. Un portefeuille numérique doit être crypté et la clé de cryptage doit être conservée dans un endroit séparé et sécurisé. Les utilisateurs doivent également changer fréquemment le mot de passe de leur portefeuille et le conserver dans un endroit sûr.

Vie privée : Comme les NFT sont stockés dans un portefeuille numérique, les informations personnelles de l’utilisateur, telles que son nom, son adresse et son numéro de carte de crédit, sont stockées avec le portefeuille. Il peut donc être plus facile pour un pirate de cibler l’utilisateur par une attaque de phishing ou pour un tiers de voir des informations sensibles.

Conclusion

L’utilisation de jetons non fongibles est là pour rester. Cette nouvelle classe d’actifs a le potentiel de perturber un certain nombre d’industries, y compris les jeux, le crowdfunding, le commerce, les investissements, et plus encore. Et comme de plus en plus de communautés, d’entreprises et de développeurs adoptent cette technologie, l’avenir des NFT est prometteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *